fbpx

COMEDIE/AVENTURE (ENFANTS) L’Age de glace 5, les lois de l’univers ♠


 
L’Age de glace 5, les lois de l’univers forme donc le cinquième volet de la saga des héros de l’Age de glace. Elle a débuté en 2002 : un trio improbable d’un mammouth, Manny, d’un tigre à dents de sabres, Diego, d’un paresseux, Sid, sauve un bébé humain, et le remet à ses parents, dans le contexte des dernières glaciations sur Terre. Les deux premiers opus ont été réussis, ainsi que, selon nous, le quatrième, un film avec des animaux-pirates à l’ère glacière, assumant une folie joyeuse manifeste. Ces films, des dessins animés en images numériques, s’adressent avant tout aux enfants, tout en faisant sourire, par des références appuyés à de nombreux films bien connus, de science-fiction aux westerns, les accompagnateurs adultes. Le trio a fait de multiples rencontres au fil des épisodes. Le tigre est marié ; le mammouth aussi, et sa grande fille a bien grandi, trop vite à son gré en cet épisode. Seul Sid, le paresseux insupportable, est resté célibataire, ce qui se comprend.
 
En marge de ce trio, et vedette parallèle de l’Age de glace, figure l’écureuil à dents de sabre Scratch, fauteur de catastrophes majeures, souvent en lien direct avec sa manie de planter son gland. Ici, Scratch est tombé par mégarde dans une soucoupe volante, et par sa maladresse coutumière, perturbe le système solaire. Il en résulte une pluie de météorites frappant la Terre, et, encore plus dangereux, la périlleuse approche d’un astéroïde, du type de celui qui a provoqué l’extinction des dinosaures 65 millions d’années plus tôt…Ou du moins de tous les dinosaures, sauf des survivants du monde perdu souterrain visité dans l’Age de glace 3, selon nous le plus faible des opus précédents. Les animaux réfléchissent au moyen de détourner l’astéroïde ; étonnamment, ils trouveront une méthode…Les scénaristes ont donc poursuivi la voie de la loufoquerie assumée, et ont trouvé des idées, montré du véritablement jamais-vu au cinéma, ce qui n’est pas si fréquent. Par contre, on pourra trouver la narration parfois trop dissipée, trop ralentie à l’occasion, ce qui a des effets négatifs sur l’attention du public, surtout le plus jeune.
 

L’Age de glace 5, les lois de l’univers moquent les croyances chrétiennes et juives

 
Toutefois, pour un film destiné manifestement aux enfants, nous avons trouvé particulièrement déplacés certains traits d’esprit à caractère sexuel, dont des personnages mâles contrefaisant des femelles. Au-delà de l’inadapté, du mauvais goût, serait-ce déjà une propagande relevant du Gender ? On peut se poser la question. Pire, il y a une moquerie manifeste et systématique des croyances religieuses, du judaïsme à travers une traversée burlesque de fleuve à la manière de Moïse, du christianisme à travers une fausse apparition angélique, du bouddhisme et de l’hindouisme à travers un lama – un lama au sens propre, l’animal – gourou délirant d’une secte cultivant la passivité absolue…Ce seul dernier point, assez vrai, ne nous dérange pas. Mais cet esprit matérialiste net nous semble devoir déconseiller L’Age de glace 5, les lois de l’univers aux familles chrétiennes.
 

Hector JOVIEN

 
Age glace 5 lois de univers comédie aventure dessin animé