fbpx

L’ancien directeur de la CIA soutient le retrait de l’administration Trump de l’accord sur l’Iran

ancien directeur CIA retrait administration Trump accord Iran
 
Vox in deserto, l’ancien directeur de la CIA et général à la retraite, David Petraeus, a déclaré dimanche qu’il soutenait la décision du président Donald Trump de se retirer de l’accord avec l’Iran.
 
S’exprimant lors d’un événement en Israël, l’ex-espion américain a déclaré que cette décision entraînerait une pression beaucoup plus forte sur l’Iran, non seulement dans les zones couvertes par l’accord nucléaire, mais aussi sur le programme de missiles de la République islamique, rapporte le Jerusalem Post.
 
Un accord global visant à limiter les ambitions nucléaires de l’Iran contient des éléments « très préoccupants », avait averti David Petraeus en décembre 2016. Il a souligné la validité de la durée du pacte limitée à 10 ou 15 ans et le fait que cela donne accès à l’Iran aux dizaines de milliards de dollars d’actifs qui avaient été précédemment gelés.
 
Ce n’est pas la première fois que Petraeus exprime des doutes sur l’efficacité de l’accord nucléaire iranien. Avant l’élection de Trump, il avait déclaré en 2015 que l’accord pourrait mener à d’autres activités malveillantes de l’Iran au Moyen-Orient.
 
Le 8 mai dernier, Donald Trump a signé un mémorandum présidentiel se retirant de l’accord de 2015 et a annoncé des plans pour réinstaurer des sanctions contre le régime iranien. Le président a déclaré que l’Amérique « ne sera pas l’otage du chantage nucléaire ». « C’était un accord unilatéral exécrable qui n’aurait jamais dû être conclu », a-t-il ajouté.