fbpx

Argentine : un magistrat qui enquêtait sur les attentats de 1994 retrouvé mort

Le magistrat argentin Alberto Nisman enquêtait depuis 2004 sur l’attentat d’Amia, qui avait fait 84 morts en 1994. Le 14 janvier dernier il avait accusé directement la présidente Cristina Kirchner d’avoir sciemment relâché les terroristes iraniens suspectés en échange d’accords commerciaux avec l’Iran.
Il a été trouvé mort chez lui dans la nuit du 18 au 19 janvier.
L’enquête s’oriente évidemment vers un suicide.