fbpx

Asia Argento, Walkyrie de Metoo depuis l’affaire Weinstein, accusée d’agression sexuelle

Asia Argento Metoo Affaire Weinstein Accusée Agression Sexuelle
 
Un jeune rocker accuse d’agression sexuelle l’actrice Asia Argento qui devint l’une des Walkyries du mouvement metoo en accusant Weinstein de viol. L’affaire est sérieuse puisqu’elle a payé 380.000 dollars pour acheter son silence. Tartufette va pouvoir méditer sur l’arroseur arrosé.
 
Vous vous souvenez d’Harvey Weinstein ? C’était un producteur juif de gauche, courageux, d’avant-garde, ami des Clinton et de toute la jet set mondialiste qui en un matin est devenu un gros porc. Un destin semblable à celui de DSK, éblouissante synthèse entre le socialisme et le libéralisme, promis à l’Elysée, flingué en vol par une misérable femme de ménage. Ou Tarik Ramadan, philosophe et islamologue suisse, loup-garouisé en malade sexuel d’une rare violence. A cause d’eux, tout autour du monde, des femmes courageuses ont libéré leur parole pour exorciser leur traumatisme et changer la société. Ce fut l’exaltante aventure de Metoo. 
 

Asia Argento accusée d’agression sexuelle sur mineur sexuel

 
Asia Argento fut l’une de ces walkyries. Mais pour être féministe on n’en est pas moins femme, c’est-à-dire sujette aux faiblesses de la chair et du cœur. Prenant de l’âge, Asia Argento a ressenti l’une de ces pulsions qui animent les flancs des cougars. Cela n’a rien de neuf. On sait depuis Phèdre les ravages que commet Vénus lorsqu’elle est tout entière à sa proie attachée. C’était il y a cinq ans. Asia Argento rencontre un rocker en herbe Jim Bennett, dans une chambre d’hôtel en Californie (c’est fou ce que les gens de cinéma discutent dans les chambres d’hôtel). Le garçon a dix-sept ans (la majorité sexuelle est fixée à 18 ans en Caliornie) et la met en émoi. Elle tâche de lui communiquer son enthousiasme, maladroitement, semble-t-il. Aujourd’hui, Asia Argento est accusée d’avoir infligé à Jim Bennett « de manière intentionnelle une détresse émotionnelle et des pertes de salaire ». Il lui a demandé trois millions et demi de dollars en réparation. Sale affaire ! Après l’agression sexuelle, comme il ne cédait pas à ses avances, l’aurait-elle viré ?
 

Walkyrie de Metoo dans l’affaire Weinstein, arroseur arrosé aujourd’hui

 
Quoi qu’il en soit, Asia Argento a accepté de payer 380.000 dollars pour acheter le silence du jeune homme. Des documents ont quand même atterri, anonymes, sur le bureau du New York Times. L’actrice réalisatrice ne souhaite pas s’exprimer. On la comprend. Petite fille de producteur, fille d’une photographe de mode et d’un réalisateur, baignée depuis toujours dans les piscines douteuses du cinéma, elle s’est peinte elle-même en actrice et réalisatrice déjantée. Elle se revendique bisexuelle. Elle a accusé Harvey Weinstein de lui avoir imposé une fellation, tout en reconnaissant avoir été sa maîtresse occasionnelle pendant cinq ans, de 1997 à 2002. Elle prétend s’être sentie obligée de continuer, de peur qu’il ne lui nuise dans sa carrière. En 2017, elle a clamé : « Les choses ont changé. On ne va plus vous permettre de vous en tirer sans être inquiétés ». Apparemment, le petit Jim Bennett a reçu le message.
 

Pauline Mille