fbpx

La Banque centrale européenne rejette la proposition de l’Estonie de créer une monnaie virtuelle contrôlée par les Etats

Banque centrale européenne Estonie monnaie virtuelle contrôlée Etats
 
Cette monnaie virtuelle devait être proposée aux entrepreneurs étrangers opérant dans le pays à travers une société créée sur Internet. Ils sont 2.000 à faire des affaires en Estonie par ce biais.
 
Mario Draghi, président de la BCE, a critiqué le projet, réaffirmant que seul l’euro a cours dans la zone euro.
 
La BCE n’a pas manqué de dire sa préoccupation face à la montée des crypto-monnaies, comme le bitcoin, émises par des sociétés privés et n’existant que sous forme électronique, puisqu’il s’agit d’une monnaie que les banques centrales ne peuvent contrôler. Dans sa réponse à l’Estonie, Draghi a clairement fait comprendre qu’il s’agit de ne laisser aucune souveraineté monétaire aux Etats membres de l’UE : « Aucun État membre ne peut introduire sa propre monnaie. »