fbpx

La barrière au sud de la Hongrie a ralenti le flux des migrants

barrière sud Hongrie ralenti flux migrants
 
Et c’est le nord de l’Europe qui en profite. Des migrants continuent de traverser la Hongrie, comme en témoigne à nouveau le camp ouvert à la frontière occidentale avec l’Autriche, signe visible d’une politique européenne de distribution des migrants par quotas, que le Premier ministre Viktor Orban espère faire rejeter par referendum très prochainement.
 
Parmi les 165 réfugiés de ce camp, certains avouent avoir payé pour faire ouvrir des brèches dans la barrière qui longe la frontière serbe, et ils sont également nombreux à avoir le projet de rejoindre qui la Belgique, qui l’Allemagne, y compris par des moyens illégaux.
 
Du côté de l’Autriche, loin du laxisme de l’an dernier, on reconnaît avoir multiplié les contrôles aux frontières, ce qui a déjà permis de bloquer 1.124 clandestins, dont 20 personnes soupçonnées de trafic humain, selon la police.