fbpx

La BBC contestée à propos d’un programme sur un garçon « transgenre » pour les enfants de six ans

BBC programme transgenre enfants six ans
 
La BBC est dans le collimateur pour avoir mis en ligne sur son site d’émissions accessibles aux enfants de six ans une série sur un garçon qui se sent « fille » et qui prend des hormones pour empêcher l’apparition des caractères sexuels masculins. Le garçon en question a 11 ans. On suit pas à pas sa lutte pour obtenir des hormones dont l’objectif est de stopper la puberté afin de faciliter plus tard un changement de sexe chirurgical.
 
De telles émissions ne peuvent que semer « la confusion la plus totale », affirment les opposants à cette diffusion qui atteint de nombreux enfants et qui a déjà apporté la preuve de ses effets néfastes.
 
Une maman apporte ainsi son témoignage selon lequel sa fille, après avoir visionné les épisodes de la série, est venue la voir pour poser des questions sur son identité de genre, et pour lui demander, très inquiète, si cela signifiait qu’elle était un garçon.
 

La BBC diffuse le portrait d’un garçon transgenre pour les enfants de six ans

 
La BBC se défend en assurant mettre en images « la vraie vie » avec suffisamment d’éléments contextuels que les jeunes puissent le comprendre.
 
Un élu conservateur à la Chambre des communes, Peter Bone, estime qu’une telle diffusion dépasse l’entendement. « Je partage entièrement la colère des parents qui veulent simplement laisser les enfants être des enfants. Il est totalement inacceptable que de telles émissions soient disponibles sur le site Internet CBBC et je vais écrire au responsable de la BBC pour leur demander de les enlever aussitôt que possible », a-t-il déclaré.
 
L’ancien secrétaire à la Culture, Maria Miller, se demande de son côté si la BBC traite ce genre de problème d’une manière qui convient à l’âge des spectateurs et souligne que de tels sujets ne doivent être abordés que là où les enfants peuvent recevoir le soutien de leurs parents.
 
D’autres soulignent combien les enfants sont impressionnables à l’âge où ils peuvent être confrontés à cette émission : « Elle pourra semer la confusion et l’inquiétude chez eux », souligne un autre élu conservateur, Julian Brazer, tandis que Norman Wells, militant pro-famille, affirme : « Il est irresponsable de la part de la BBC de confronter des enfants impressionnables qui ont à peine six ans avec l’idée qu’ils pourraient choisir d’être différents de leur sexe biologique. »
 

Un programme de la BBC sur les hormones retardateurs de la puberté pour les enfants du primaire

 
La série s’appelle Just a girl (« Simplement fille ») : c’est un docu-fiction sur un enfant qui se fait appeler « Amy » et qui, dans son journal vidéo, raconte comment elle est née garçon et explique la manière dont elle stoppe sa puberté. Il n’est pas question du fait que la plupart des enfants soumis à ces traitements finiront par ne pas subir un changement de sexe chirurgical. Par son émission, qui tient de la propagande pure et simple, la BBC laisse croire que tout cela est très simple et normal.
 
Pour Norman Wells, il n’y a rien de tel pour désorienter les jeunes en leur faisant croire qu’un garçon peut naître dans un corps de fille et réciproquement, « avec l’idée que les médicaments et la chirurgie tout remettre en ordre ». « Le respect et la préservation du sexe de naissance d’un enfant doivent être considérés comme une question de protection de l’enfance », a-t-il dit.
 
Du côté de la BBC, on a osé ce commentaire final : « La CBBC œuvre pour refléter la vraie vie en proposant des contenus qui reflètent la vie d’autant d’enfants britanniques que possible. » Il serait plus juste de dire qu’elle cherche à augmenter le nombre des enfants qui ne savent plus qui ils sont.
 

Anne Dolhein