fbpx

Bill Gates encourage le monde à se préparer à une épidémie bien plus grave qu’Ebola

Le milliardaire a expliqué jeudi que le monde devait se servir de ce qu’il avait appris lors de la tragique épidémie d’Ebola pour se préparer à une épidémie encore plus contagieuse, qui pourrait toucher environ 10 millions de personnes.
Il a donc tout naturellement appelé à « un système mondial d’alerte et de réponse pour les épidémies », qui permettrait au monde de faire face non seulement à une épidémie d’origine naturelle, mais également à une épidémie « bio-terroriste ».
Rappelons les alertes sanitaires grossièrement exagérées des dernières années : SRAS, grippe AH1N1, maladie de la vache folle et pour finir … Ebola elle-même.