fbpx

Boko Haram fait 86 nouvelles victimes, brûlées vives au Nigéria : la majorité sont des enfants

Le massacre a eu lieu samedi au village de Dalori dans la banlieue de Maiduguri au nord-est du Nigeria. Trois kamikazes ont attaqués les cabanes, faisant 86 victimes et 62 blessés. Le village voisin de Gamori a été la cible de trois attentats suicides perpétrés par 3 femmes. Les forces armées nigérianes n’ont pas été en mesure de repousser les assaillants de Dalori, trop bien armés selon les soldats.
 
La secte Boko Haram —littéralement « l’éducation occidentale est interdite »— plus meurtrière encore que l’Etat islamique, a fait plus de victimes en Afrique que ce dernier.