fbpx

Cameron peut perdre les élections en négligeant les minorités ethniques

Cameron elections minorites ethniques
 
Les conservateurs perdront les élections au Parlement britannique l’an prochain – ou du moins n’obtiendront pas la majorité absolue – parce qu’ils n’ont pas suffisamment tenu compte des électeurs issus des minorités ethniques, a déclaré dimanche la baronne Sayeeda Warsi, membre de la chambre des Lords et première personnalité politique musulmane à avoir occupé un poste de ministre d’Etat au Royaume-Uni.
Elle avait démissionné de ce poste aux Affaires étrangères la semaine dernière pour protester contre l’attitude du gouvernement à propos du conflit de Gaza.
Pour Sayeeda Warsi, fille d’immigrants pakistanais, la « réalité électorale » est celle-ci : les conservateurs ne pourront obtenir la majorité absolue tant qu’ils ne s’attireront pas une plus grosse part du « vote ethnique », qui n’a pas été pris au sérieux « à temps », a-t-elle déclaré à plusieurs quotidiens britanniques.
Sa mise en garde s’appuie sur le fait que le Premier ministre David Cameron avait déjà manqué la victoire absolue en 2010, se voyant contraint à l’alliance avec le parti libéral-démocrate, plus à gauche, par le manque de soutien de la part des minorités ethniques qui représentent 14 % de l’électorat. Une étude universitaire affirme que seuls 16 % d’entre eux avaient voté conservateur, contre 68 % qui avaient choisi les travaillistes.
Mais au parti conservateur, beaucoup pensent qu’elle devrait être exclue du parti pour n’avoir pas su attirer les voix des « non blancs » (sic).