fbpx

UE : la Commission européenne lance un groupe de réflexion sur ses futurs projets de défense – budget compris

commission europeenne projets defense budget groupe reflexion
 
La Commission européenne vient de mettre en place un nouveau « groupe de personnalités » issues de l’industrie et des gouvernements, première étape vers la définition des projets de recherche et de défense que l’Union européenne financera à partir de 2017.
 

Un groupe de réflexion pour engager le processus

 
Les projets seront choisis pour leur capacité à soutenir le secteur affaibli de la défense européenne, mais aussi pour leur capacité à faciliter de futures missions de la politique de défense et de sécurité commune de l’Union européenne.
 
C’est le commissaire européen pour le Marché intérieur, l’Industrie, l’Entreprenariat et les PME Elzbieta Bienkowska qui a annoncé le 30 mars la formation du groupe, précisant que ce dernier rendrait ses conclusions d’ici à la fin de l’année au Parlement et début 2016 au Conseil européen.
 

Seize personnes pour réfléchir aux futurs projets de défense qui entreront dans le budget de l’UE

 
Seize personnes ont été choisies, parmi lesquelles le responsable des affaires étrangères de l’UE Federica Mogherini, l’ancien ministre suédois des affaires étrangères Carl Bildt, un ancien ministre polonais de la défense, des PDG d’entreprises de défense, quelques parlementaires et présidents de groupes de réflexion.
 
Elisabeth Guigou, présidente de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française a expliqué que le groupe avait été créé à la suite des conclusions rendues en décembre 2013 par le Conseil européen, dans le but de rédiger quelques propositions pour le budget à long terme de l’Union Européenne (2020-2027).
 

La Commission européenne veut faire passer les capacités de défense au niveau de l’UE

 
Selon Elisabeth Guigou, qui fut également ministre des Affaires européennes, les industries européennes de la défense sont devenues « bien plus autonomes » et le groupe proposera donc des idées concrètes dans le domaine de la recherche qui pourraient bénéficier à l’industrie civile et miliaire. D’autres propositions devraient également être faites au sujet de l’union et du partage des capacités de défense au sein de l’Union européenne.
 
Un rapport sera rendu par le groupe de travail en mars 2016, a précisé Elisabeth Guigou. Elle a ajouté qu’il était important de se servir des occasions offertes par le budget européen dans un contexte de réduction des budgets nationaux en matière de recherche et de défense, afin que l’Europe ne perde pas la compétition technologique mondiale. Les futurs projets pourraient donc inclure le développement de nouvelles technologies dans le domaine de la surveillance, aussi bien maritime qu’aérienne.
 

Projets de défense : vers la mise en place d’une armée européenne ?

 
Un communiqué de la Commission a en outre précisé que dans le domaine de la défense, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker s’appuyerait sur les compétences de son conseiller spécial pour la politique de défense et de sécurité, Michel Barnier. A noter que Jean-Claude Juncker a récemment défendu l’idée d’une armée européenne pour faire face à la Russie ainsi qu’aux autres menaces qui pèsent aujourd’hui sur le continent… Et que l’idée d’une armée mondiale progresse rapidement.