fbpx

ACTION/POLICIER Le Convoi ♥♥


 
Le Convoi est un film français d’action réussi. Le Convoi est celui de quatre voitures de bandits de la France d’aujourd’hui, du moins de Bobigny, préfecture de Seine-Saint-Denis. Trois véhicules ont été chargés de drogue au Maroc, et un autre sert de coordination et d’éclairage, conduit par le chef de la bande. Ces autoroutes de la drogue existent vraiment, entre le Maroc et la France, via l’Espagne. Il faut reconnaître au réalisateur un clair effort de documentation dans ce fait social nouveau, bien qu’il date d’une à deux décennies désormais, avec ses acteurs et leurs modes de travail.
 

Le Convoi : une réelle réussite

 
Les transporteurs sont une bande d’amis d’enfance, très proches. Leurs portraits sont réussis. Leurs conversations sont aussi marquées par le sceau du réalisme ; les personnages échangent librement sur leurs préoccupations, leurs ambitions. Elles ne sont guère édifiantes parfois, ou ponctuées de rêves immatures, ou, rarement, de citations coraniques en arabe. Ces jeunes hommes ne sont pas foncièrement mauvais. Guère cultivés, ils ne sont pas, pour la plupart, idiots pour autant. Le plus simple d’esprit est le Français qui veut s’intégrer en se convertissant à l’islam. Ils répugnent à l’assassinat. Mais ils sont armés, et se montrent au besoin parfaitement capables de tirer. Et ils transportent, avec la drogue, la mort – ce dont ils refusent de prendre conscience, mais qui n’est pas moins vrai et à leur portée intellectuelle.
 
Evidemment – sinon il n’y aurait pas de film – le Convoi ne circule pas sans obstacles. La réussite calme du passage reste nonobstant le sort de la majorité de convois identiques, ce dont il n’y a certainement pas à se féliciter. Les péripéties sont là, surprennent les protagonistes comme le spectateur. La police ou des bandes rivales tentent de les arrêter ou de s’emparer de la précieuse cargaison.
 
Dans le genre limité de l’action, le Convoi est une nette réussite.
 

Hector Jovien

 
Convoi film français action policier