fbpx

Le Corps des Marines américaines acceptera de femmes dans ses rangs.

Le chef du Pentagone, Ashton Carter, vient d’annoncer l’ouverture aux femmes de la dernière unité de l’armée américaine qui leur était encore fermée, au terme d’un processus initié par Barack Obama en 2013.
 
220.000 postes leur restaient interdits d’accès jusqu’à cette dernière réforme.
 
Les femmes représentent aujourd’hui 15 % des effectifs de l’armée américaine. Cette décision « historique » marque la « reconnaissance du courage » de toutes celles qui ont déjà servi sur divers théâtres d’opérations, dont l’Irak et l’Afghanistan, indique l’auteur d’un livre sur une femme américaine tuée aux côtés des forces spéciales des Etats-Unis en Afghanistan.
 
Encore une déclinaison de l’idéologie du genre…