fbpx

Le CSA continue à refuser les messages positifs sur les trisomiques

CSA enfants trisomiques avortement
 
Harcelé depuis quelques jours en raison de sa mise en garde des chaînes ayant diffusé la vidéo « Dear Future Mum » présentant des enfants trisomiques heureux, le CSA a fini par publier un communiqué de presse incroyable.
Après avoir rappelé son engagement dans la lutte contre les discriminations des handicapés, le CSA affirme qu’il « a constaté que ce message présente un point de vue positif sur la vie des jeunes trisomiques et encourage la société à œuvrer à leur insertion et à leur épanouissement ».
Pourquoi cette mise en garde donc ? « Le Conseil a observé au vu de plaintes que, pour autant, ce message était susceptible de troubler en conscience des femmes qui, dans le respect de la loi, avaient fait des choix de vie personnelle différents. Il s’est borné à en tirer la conséquence que son insertion au sein d’écrans publicitaires était inappropriée ».
En termes clairs, le CSA refuse que des mamans puissent choisir de garder leur enfant plutôt que de l’avorter.