fbpx

Le Département d’État américain enjoint à ses ressortissants à ne pas approcher le Vatican et d’autres cibles potentielles d’attaques terroristes

 
Le Département d’État américain enjoint à ses ressortissants à ne pas approcher le Vatican et d’autres cibles potentielles d’attaques terroristes
 
En tête : la Basilique Saint Pierre de Rome, mais aussi le Duomo et la Scala de Milan.
 
Le gouvernement italien a placé le pays en état d’alerte numéro 2 à la suite des attentats de Paris. Le Vatican fait l’objet de mesures de protection accrues alors que les revues djihadistes multiplient les photo-montages de drapeaux du Califat sur la Place Saint-Pierre.
 
Franco Roberti, à la tête des services de contre-terrorisme italiens, a renchéri : « Nous devons nous protéger de ce danger en utilisant toutes les mesures préventives nécessaires. Nous n’avons pas besoin de lois spéciales, mais nous devons être prêts à abandonner quelques-unes de nos libertés personnelles, en particulier dans le domaine de la communication. »
 
Une psychose, ça s’entretient.