fbpx

Etats-Unis : il y a désormais au volant plus de personnes droguées que de personnes ivres

Alors que la lutte contre l’alcool au volant et le durcissement des sanctions ont permis de diviser le nombre de personnes ivres au volant par 3 depuis 2007, un chauffeur sur quatre est désormais testé positivement pour au moins une drogue, malgré le danger que ces dernières représentent au volant – comme pour la santé.
Le nombre de personnes droguées au volant le week-end a augmenté de 16,3 % en 2007 et de 20 % en 2014.
Sur la même période, le nombre de conducteurs ayant consommé de la marijuana a augmenté de presque 50 % : un chiffre peu étonnant puisque des Etats américains ont décidé de légaliser son usage.