fbpx

Dieselgate : Berlin ordonne le rappel de 774.000 Mercedes en Europe

Dieselgate Berlin ordonne rappel 774000 Mercedes Europe
 
Au tour de Mercedes d’être éclaboussée par ce qu’il est aujourd’hui communément tenu d’appeler le scandale du Dieselgate… Le ministère allemand des Transports a ordonné lundi le rappel immédiat en Europe de 774.000 véhicules diesel Daimler. Les enquêteurs du KBA, l’autorité compétente en matière automobile, auraient détecté cinq systèmes de déconnexion du système pollution, selon le journal Bild am Sonntag.
 
Certes, la réglementation européenne autorise l’utilisation par les constructeurs de « defeat devices », ces logiciels qui peuvent couper ou réduire le fonctionnement des systèmes de dépollution, mais à la condition qu’ils ne soient utilisés qu’en cas de danger pour le moteur… Les normes environnementales mondialistes seraient contournées par ce biais.
 
Les modèles principalement concernés sont les fourgons Mercedes Vito et les SUV de ses emblématiques classe GLC et C. Nonobstant une « collaboration transparente avec les autorités », Daimler veut clarifier « les questions légales », liées à cette procédure d’une envergure exceptionnelle. L’historique maison Mercedes faisait déjà l’objet d’une enquête du parquet de Stuttgart et les autorités allemandes avaient aussi manifesté des soupçons à la mi mai.
 
C’est le troisième constructeur allemand à être poursuivi dans cette gigantesque affaire de l’écologiquement correct, qui a commencé en septembre 2015 avec le géant Volkswagen.
 
La voiture finit par devenir un mal en soi.