fbpx

Discrimination contre les policiers LGBT

Discrimination contre les policiers LGBT
 
Une délégation de policiers LGBT voulait suivre la marche des fiertés de Toulouse mais elle a été victime d’une discrimination.

Les militants de Riposte radicale, autres LGBT les ont accueillis à coups de fumigènes et de slogans hostiles.

Le mot d’ordre était formel : « Pas de flics dans la marche ».

Etonnant. Pour être gendarme on n’en est pas moins homme. Ou femme. Ou homo. Ou trans.