fbpx

Donald Trump : les médias « aux ordres » de Washington ont occulté les manifestations de joie de musulmans après les attentats du 11 septembre 2001

Le candidat aux primaires républicaines invoque plusieurs articles de l’époque ou plus récents qui ont bravé l’omerta : le Washington Post et le New York Post avaient publié les récits de témoins de ces faits. Ils ne se sont jamais rétractés.
 
Donald Trump, en « déterrant » ces témoignages, certes à ses propres fins, permet de libérer l’information et, surtout, de faire constater que les médias proches de l’Etat fédéral ont tout fait pour qu’elle ne soit pas connue.