fbpx

Pour la première fois depuis 50 ans, l’Église d’Angleterre voit chuter ses dons planifiés

église Angleterre voit chuter dons planifiés
 
Pour la première fois depuis le début des enregistrements, en 1964, l’Église d’Angleterre voit le montant des dons planifiés baisser. John Spence, président du Comité des finances du Conseil des Archevêques, a annoncé au Synode général, qu’en 2016 les revenus provenant des dons planifiés ont diminué de 0,4 %, soit une perte d’environ 1,35 million de livres sterling pour 2016.
 
La cause : les « millénials » qui ne prennent pas le relais. Les jeunes générations parvenues à l’âge adulte et gagnant leur propres revenus, ne remplacent pas les pratiquants plus anciens.
 
« Une personne de 81 ans a huit fois plus de chances d’aller à l’église qu’un jeune de 18 ans. Et cela a un impact sur les finances. Le nombre de personnes dans nos programmes de dons planifiés a diminué de 13 % depuis 2010. » Leur engagement s’est peut-être accru dans le même temps, mais aujourd’hui, le soufflé retombe et les chiffres le font sentir.
 
La trésorière d’une paroisse du diocèse d’Oxford a évoqué les dettes de cette génération de millénials incapables de s’acheter aujourd’hui une maison. Une autre, le fait que ces jeunes changeaient très fréquemment de paroisse à cause de leurs études ou de leur recherche d’emploi… Quoiqu’il en soit, ils répondent de moins en moins à l’appel – et c’est surtout d’abord parce qu’ils croient et pratiquent de moins en moins !