fbpx

Le cardinal nigérian John Onaiyekan affirme que le problème de l’Eglise en Occident n’est pas celui des divorcés remariés ou des homosexuels

Eglise Divorcés remariés homosexuels cardinal John Onaiyekan
 
Dans un entretien accordé à la radio publique autrichienne ORF, il dit son « étonnement » de voir l’Eglise d’Occident obsédée par le cas des divorcés remariés et de l’accueil aux homosexuels plutôt que de prendre conscience de son grand problème, celui des églises vides.
 
Et de souligner que l’Europe se laïcise de plus en plus et que beaucoup de gens ne viennent plus du tout dans les lieux de culte, alors qu’au Nigéria, l’Eglise catholique est en pleine croissance.
 
L’Eglise ne doit pas « diaboliser » les personnes homosexuelles, a-t-il affirmé. Tout en rappelant que dans nombre de pays d’Afrique, l’activité homosexuelle est réprimée et que cela correspond au sentiment de la majorité chrétienne comme musulmane, il a ajouté que la doctrine de l’Eglise est très claire à ce sujet : « S’en éloigner n’est pas une option » et accepter les relations entre personnes du même sexe comme on le fait en Europe et aux Etats-Unis ne constitue pas un « progrès ».