fbpx

EI : Obama accuse ses services secrets qui avaient pourtant prévenu !

EI Obama accuse ses services secrets qui avaient prévenu

 
Dans une récente interview, le président Américain Barack Obama a accusé ses services secrets de n’avoir pas anticipé l’ascension de l’Etat Islamique… Une accusation parfaitement injuste tant les analystes des services de renseignements avaient justement prévenu alors que l’administration Obama continuait (et continue…) à soutenir les « rebelles » en Syrie que les djihadistes ont su pour partie phagocyter.
 
Il y a maintenant huit mois, certains officiels des services secrets avaient averti Obama des mouvements de l’Etat Islamique. Lorsque les combattants de cette brigade avaient abattu un avion de l’armée irakienne au début de l’année 2014, les espions américains avaient prédit qu’ils chercheraient à conquérir plus de territoires dans le pays.
 
Le directeur des services secrets, James Clapper a été nommément visé par Barack Obama, et a d’ailleurs reconnu qu’il avait sous-estimé la volonté des combattants et surestimé les capacités des forces armées irakiennes.
 
Mais il n’est pas seul et Barack Obama était prévenu.
 

Les services secrets réagissent

 
En janvier par exemple, l’ancien directeur du renseignement de la Défense, le lieutenant général Michael Flynn, avait affirmé que l’Etat Islamique en Irak et au Levant « essayera probablement de prendre possession d’un territoire en Irak et en Syrie pour exposer sa force en 2014 ».
 
A la suite de cet interview, un ancien porte-parole du Pentagone qui travaillait précisément sur les risques terroristes en Irak et en Syrie a affirmé : « Soit le président ne lit pas les comptes rendus de ses services, soit il dit n’importe quoi ».