fbpx

Elections allemandes : l’euroscepticisme progresse

Dimanche, le nouveau parti allemand anti-euro AfD (Alternative pour l’Allemagne), qui appelle à la sortie de l’euro et défend des positions conservatrices sur les valeurs familiales, l’insécurité et l’immigration, a confirmé son implantation politique en faisant son entrée dans les parlements régionaux du Brandebourg (12,2 % des voix) et de Thuringe (10,6 %), deux semaines après une première réussite en Saxe.