fbpx

Espagne : une élue du Partido Popular affirme qu’il n’y a pas de place dans le parti pour les opposants à l’avortement

Au moins Celia Villalobos parle clair : on sait bien que l’approbation de l’avortement est le ticket d’entrée dans la « vraie » vie politique dans les pays européens. Et tant pis si cela contredit les programmes électoraux – celui du PP était fort explicite au sujet du respect de la vie. Celia Villalobos est la première vice-présidente du congrès des députés et épouse de Pedro Arriola, principal conseiller du Premier ministre Mariano Rajoy.