fbpx

L’Espagne emprunte 4,7 milliards d’euros

C’est à des taux « historiquement bas », certes : moins d’un pourcent. Mais comment espérer redresser une économie en creusant toujours la dette ?