fbpx

Depuis 2007, les permis de ports d’armes aux Etats-Unis  ont augmenté de 15 %, les crimes et meurtres ont chuté de 25 %

Etats-Unis permis port armes crimes
 
Un nouveau rapport, publié le 15 juillet dernier par le Crime Prevention Research Center (CPRC), révèle que le nombre d’Américains en possession d’une arme dissimulée a explosé ces dernières années aux Etats-Unis puisque le nombre de permis de port discret d’armes est passé « de 4,6 millions [en 2007] à plus de 12,8 millions » aujourd’hui. Sans compter les millions d’Américains qui portent une arme dans des Etats dans lesquels un permis de port d’arme n’est pas obligatoire.
 
Le nombre des permis de port d’armes n’a cessé d’augmenter chaque année aux Etats-Unis. Par exemple, « plus d’1,7 million de nouveaux permis ont été délivrés » en 2014, ce qui représente « une augmentation de 15,4 % » par rapport à l’année précédente.
 

Le nombre de permis de port d’armes augmente chez les femmes et les minorités, le nombre de crimes diminue

 
Le rapport montre également que le port d’armes n’est plus seulement une préoccupation masculine aux Etats-Unis, et fait donc taire les activistes qui prétendent que les armes sont une lubie de « vieil homme blanc » : depuis 2007, « les permis pour les femmes ont augmenté de 270 % », tandis que le nombre de permis délivrés à des hommes a augmenté de 156 %. Le rapport montre également que le nombre de permis augmente quasiment deux fois plus vite chez les minorités que chez les Américains blancs.
 
Mais contrairement à ce qu’annonçaient les activistes anti-port d’armes aux Etats-Unis, le nombre de crimes n’a pas augmenté. Mieux, il a considérablement baissé sur la même période : le nombre de meurtres et de crimes violents a baissé de 25 %. Plus précisément, le taux des meurtres est passé de « 5,6 à 4,2 pour 100.000 » depuis 2007 dans l’ensemble de la population.
 
Les Etats qui ont vu la plus forte augmentation de détention d’armes à feu sont également ceux qui ont connu la plus forte baisse du nombre de crimes.
 

Plus les honnêtes gens obtiennent un port d’armes, moins les crimes ou meurtres aux Etats-Unis sont nombreux

 
Larry Keene, vice-président de la fondation nationale des sports de tir, a commenté ce rapport : « Il révèle le mensonge du mythe répandu par les individus anti-armes à feu, selon lequel plus les citoyens respectueux de la loi porteront d’armes, plus il y aura de crimes. En réalité, c’est l’inverse qui se produit. Plus les citoyens respectueux de la loi sont nombreux à porter une arme, moins il y a de crimes. »
 
Le rapport pointe le prix exorbitant du permis de port d’armes dans certains Etats comme l’Illinois, qui rend inaccessible le port d’arme aux Américains pauvres, souvent en première ligne face aux violences.
 
Le rapport fait une autre révélation intéressante, déjà évoquée par des études précédentes : les Américains qui portent une arme ont tendance à être « extrêmement respectueux de la loi » par rapport au reste de la population et même par rapport aux fonctionnaires chargés de faire respecter la loi. En Floride et au Texas, le rapport montre que les détenteurs d’armes sont reconnus coupables de délits ou de crimes six fois moins que les policiers ! Notez que les policiers sont très rarement reconnus coupables de délits ou de crimes… Les détenteurs d’armes à feu ne le sont donc quasiment jamais.
 

Béatrice Romée