fbpx

EuroDisney recapitalise…

A hauteur d’un milliard d’euros. C’est la maison-mère, The Walt Disney Company, qui apporte l’énorme allonge financière rendue nécessaire par une fréquentation du parc à manèges en baisse et un endettement actuel de 1,7 milliard. Lundi matin, le titre Eurodisney perdait 15 % à la Bourse de Paris. Pendant ce temps, la fréquentation du Puy-du-Fou ne cesse d’augmenter, et le parc historique vendéen investit ses bénéfices dans de nouveaux spectacles enracinés.