fbpx

Des experts chinois, britanniques et russes participent au décodage de la boîte noire du Sukhoï 24 abattu par les forces armées turques

Mais les dommages subis par l’avion abattu par les forces armées turques sont tels que son décodage ne pourra se faire sans l’aide d’instituts scientifiques disposant de la technologie nécessaire à la lecture et à l’interprétation des données recueillies, selon les déclarations du ministère de la Défense russe.