fbpx

DRAME HISTORIQUE/COMEDIE
Florence Foster Jenkins ♥♥


 
Florence Foster Jenkins est une célèbre millionnaire excentrique américaine, qui a dépensé sa fortune à soutenir l’art musical. Elle a aussi chanté en amateur. Toutefois, les efforts des plus grands professeurs et musiciens, grassement payés, n’ont rien pu changer au fait fondamental qu’elle était totalement incapable de chanter juste. Son imprésario et mari avait réussi à limiter l’exposition et les dégâts en limitant les récitals à un public restreint et choisi, soit de gens de la haute société, et bien élevé au point de ne hasarder aucune remarque désagréable, soit de mercenaires purs et simples, payés pour complimenter et applaudir. Or, Mme Florence Foster Jenkins prit soudain la décision fantaisiste, irréfléchie, de louer en 1944 une grande salle à New-York afin de se produire dans un grand récital en hommage et soutien patriotique aux soldats américains encore au combat sur tous les fronts, de l’Océan Pacifique à l’Europe. Ses proches ont redouté alors un désastre sans nom, l’effet catastrophe d’une voix atroce sur des soldats et marins de surcroît probablement déjà éméchés en début de soirée…
 

Florence Foster Jenkins : un bon moment

 
Nous ne livrerons pas ici bien sûr le résultat de ce choix téméraire. Là réside la seule inconnue narrative du film. Il faut aussi bien constater que Florence Foster Jenkins souffre particulièrement en France de la proximité avec le thème de Marguerite , proposé trop récemment au public hexagonal. Ceci ne change rien à la qualité intrinsèque du film, mais du fait de cette circonstance particulière, le spectateur ne peut se garder souvent d’une impression de déjà-vu. Marguerite a été en outre de façon parfaitement avouée la transposition dans la France des années 1910-1920 de l’histoire de Florence Foster Jenkins. Selon nous, Florence Foster Jenkins s’avère supérieur à Marguerite, peut-être un peu comme l’original à la copie.
 
Le contexte historique est sérieusement reconstitué. Les personnages, interprétés souvent par de grands acteurs très connus, dont Meryl Streep, qui sait décidément tout jouer, dans le rôle-titre, possèdent tous une densité remarquable. Elément essentiel, les personnages secondaires existent vraiment voire émeuvent. Quant aux héros, ils ont eux aussi leurs faiblesses, ce qui les rend pleinement humains. Florence Foster Jenkins souffre seulement de quelques longueurs en milieu de film. Mais il réussit à émouvoir, et même, sur un sujet déjà vu trop récemment, à surprendre quelque peu. Le spectateur passe un bon moment.
 

Hector JOVIEN

 
Florence Foster Jenkins drame historique comédie film