fbpx

Le FMI invite les pays du Proche-Orient et d’Asie centrale à élargir leurs bases de taxation

FMI Proche Orient Asie centrale taxation élargies
 
C’est-à-dire, en clair, augmenter l’assiette de l’impôt et le nombre de personnes et d’activités qui y sont soumises.
 
Lors d’une réunion à Doha, le Fonds monétaire international a ainsi plaidé pour la modernisation des pays du Proche-Orient, d’Afrique du Nord, de l’Afghanistan et du Pakistan afin qu’ils soient mieux « intégrés dans l’économie globale ». Cela passera notamment par une diversification au-delà des produits de l’énergie et un meilleur accès au financement de la part des petites et moyennes entreprises, selon le FMI.
 
Ces pays ont notamment été invités à revoir leur politique monétaire pour éviter de pâtir de la hausse des taux aux Etats-Unis qui risquent de peser sur leur croissance.