fbpx

La gauche américaine asservit les Américains par le coût de l’énergie

gauche américaine coût énergie
 
C’est ce qu’affirme le gouverneur de la Louisiane, Bobby Jindal : il a accusé l’administration Obama et la gauche américaine d’accentuer la dépendance des Américains par rapport au gouvernement en augmentant le coût de l’énergie au nom de la lutte contre le réchauffement.
C’est un plan de la « gauche radicale », a-t-il précisé, qui voit dans l’énergie « rare et chère » le moyen de peser sur la vie individuelle des Américains. C’est en effet un moyen indirect pour décider de la voiture qu’ils choisiront, du type de maison qu’ils construiront, de l’éducation donnée aux enfants, quelle assurance médicale souscrire, combien de soda ils pourront boire…
Pour Jindal, la guerre de l’énergie se joue contre toutes les sources d’énergie naturelles : « le charbon aujourd’hui, le gaz naturel demain ». Et de noter que lorsque le gaz naturel était encore cher, « à 13 dollars », la gauche « l’adorait ».
Bobby Jindal, candidat potentiel aux présidentielles en 2016, dénonce également les mesures prises pour contrer le « réchauffement climatique » et le dioxyde de carbone. Des régulations « idéologiquement extrêmes », selon le gouverneur, qui permet à la gauche américaine de se servir de ce « cheval de Troie » pour imposer toujours plus d’Etat.