fbpx

Le Grand-Orient de France fait ses propositions pour renforcer la laïcité

Les francs-maçons du Grand-Orient de France (GODF) ont rendu aujourd’hui même, jour anniversaire de l’adoption de la loi de 1905 portant séparation des Eglises et de l’Etat, vingt-cinq propositions pour un « renforcement » de la laïcité : « La laïcité doit bénéficier d’une promotion volontariste et sans faille » a estimé le GODF dans son communiqué, regrettant que « le politique semble abandonner au juge le soin de fixer les limites du territoire ” laïque ” au risque de laisser s’installer une certaine insécurité juridique ».
 
Modification de la Constitution pour y inscrire les deux premiers articles de la loi de 1905, sortie progressive du régime concordataire en Alsace-Moselle, interdiction des signes religieux à la fac, neutralité des accompagnateurs de sorties scolaires…
 
Le GODF arbitre les récentes polémiques autour du thème de la laïcité en plaidant pour un « renforcement des règles laïques dans la sphère publique », qui « redonnera un nouveau souffle au pacte républicain ».
Cinq de ses vingt-cinq propositions visent à « développer la pédagogie de la laïcité », par exemple en améliorant la formation des enseignants et des fonctionnaires sur ce sujet…