fbpx

Le Hamas retiré de la liste des organisations terroristes de l’Union européenne

Hamas retire liste organisations terroristes Union europeenne
 
La justice européenne a annulé ce matin l’inscription du mouvement palestinien Hamas sur la liste des organisations terroristes de l’UE pour vice de procédure, inscription qui avait été faite en 2001.
 

Le Hamas retiré de la liste des organisations terroristes par la justice

 
Saisi par le Hamas, le tribunal a constaté que son inscription sur la liste était fondée « non pas sur des faits examinés et retenus dans des décisions d’autorités nationales compétentes, mais sur des imputations factuelles tirées de la presse et d’Internet ». Le tribunal rappelle que « pourtant, la position commune et la jurisprudence exigent que la base factuelle d’une décision » de ce type repose « sur des éléments concrètement examinés et retenus dans des décisions d’autorités nationales compétentes au sens de cette position commune ».
 
Le tribunal a malgré tout maintenu temporairement le gel des avoirs de l’organisation palestinienne en Europe et précisé que cette annulation « n’implique aucune appréciation de fond sur la question de la qualification du mouvement Hamas de groupe terroriste ». Il n’a pas par ailleurs retenu l’un des arguments du Hamas qui consiste à rejeter la qualification d’organisation terroriste pour « un gouvernement légitimement élu ».
 

La distance entre l’Union européenne et Israël s’accroît

 
Le député israélien du Likoud Danny Danon a vivement critiqué cette décision, en déclarant : « les Européens doivent croire que leur sang est plus sacré que le sang des Juifs qu’ils ne considèrent pas comme important. C’est la seule manière d’expliquer cette décision ».
 
Un événement qui continue à révéler une prise de distance réelle entre l’Union européenne et Israël.