fbpx

Haro sur les Frères musulmans au Royaume-Uni

Prenant acte des mises en garde d’un diplomate de haut rang à propos des liens des Frères musulmans avec des groupes extrémistes au Proche-Orient, le Royaume-Uni s’apprête à limiter leurs activités et à empêcher leurs militants de se rendre à Londres. Le rapport avait été commandé par David Cameron à John Jenkins, ambassadeur britannique à Jeddah, à la suite de pressions d’alliés du Golfe, Arabie Saoudite comprise, sur le gouvernement anglais afin qu’il mette un frein aux activités de la confrérie islamique, rapporte The Daily Telegraph.