fbpx

L’“infanticide” est fréquent chez les mammifères mâles

Ce comportement est lié à la « stratégie sexuelle » en vue d’attirer les femelles, selon une étude de l’université de Cambridge. L’homme n’étant plus considéré comme ayant une nature différente de celle des animaux, on nous expliquera sans doute un jour que l’infanticide n’est pas immoral en soi. Sauf qu’un animal qui tue son petit ne commet pas un infanticide : ce n’est pas un enfant…