fbpx

L’intensification de l’agriculture permet de capter davantage de CO2

En produisant davantage pour nourrir la population mondiale, la capture de CO2 par les végétaux en été, mais aussi le relâchement du gaz en hiver augmentent de manière significative, alors que l’« éponge » végétale augmente en taille. C’est ce que révèle une étude publiée par Nature, en soulignant bien que cet aspect de la réalité avait été oublié lors des modélisations réalisées jusqu’ici : les scientifiques avaient « raté » le lien entre production agricole et augmentation saisonnière du dioxyde de carbone. Céréales, riz et autres sojas ont vu leur rentabilité augmenter de 240 % depuis les années 1960, sans que la part de terres agricoles ait beaucoup augmenté dans le monde.