fbpx

L’Italie adopte un décret visant à faciliter l’expulsion des migrants

Italie adopte décret faciliter expulsion migrants
 
Lundi, la coalition populiste a adopté un projet de loi qui rendra plus difficile pour les migrants la demande d’une protection humanitaire et facilitera l’expulsion des demandeurs d’asile déboutés parce qu’ils auront été considérés comme « socialement dangereux » ou reconnus coupables de crimes, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini.
 
« C’est un pas en avant pour rendre l’Italie plus sûre – lutter contre les mafiosi et les trafiquants, réduire le coût d’un système d’immigration exagérée et expulser plus rapidement les délinquants et les faux réfugiés (…) Plus la gauche m’attaque, plus elle me donne de la force. »
 
Pendant ce temps, le Panama a retiré sa licence au dernier navire de secours qui patrouillait en Méditerranée, l’Aquarius. Les ONG Médecins sans frontières et SOS Méditerranée qui le géraient ont dénoncé « une pression économique et politique flagrante de la part du gouvernement italien » et exigent un nouveau drapeau sous lequel le navire puisse naviguer.
 
La responsable des urgences chez MSF a fustigé le service d’« intérêts politiques au détriment de vies humaines ». Matteo Salvini s’est félicité, lui, de ne pas être le « complice de la traite des êtres humains »… Comme quoi, on n’a pas toujours la même vision des choses…