fbpx

Jacob Rees-Mogg se dit
« contre l’avortement, point final »

Jacob Rees Mogg contre avortement
 
L’élu conservateur britannique dont la popularité ne fléchit pas au Royaume-Uni, a eu un vif échange à ce sujet avec l’animatrice de BBC 5, Emma Barnett. Il a suscité sa colère en affirmant qu’il était opposé à l’avortement même en cas de viol parce que cela ne fait qu’ajouter un « second mal » à un « très grand mal ».
 
Rees-Mogg, interrogé sur le fait de savoir s’il soutenait une réduction du délai légal, a répondu : « Bien sûr. » – « Et de combien de semaines ? » – « D’autant de semaines que possible », a-t-il rétorqué.
 
« Je suis contre l’avortement. Point final. Et je serais en faveur de la réduction du nombre de semaines… La vie commence soit au moment de la conception soit au moment de la naissance, fixer un nombre de semaines est essentiellement arbitraire. Mais je serais en faveur d’une réduction », a-t-il ajouté.