fbpx

Justin Bieber confie avoir retrouvé la foi et vouloir vivre « comme Jésus »

Justin Bieber foi Jesus
 
Justin Bieber a maintenant 21 ans. Il est depuis de longues années la starlette de ces demoiselles et comptabilise un nombre de groupies à faire pâlir les plus grandes stars. Après une période houleuse, il semble avoir trouvé sa voie. C’est en tous cas ce qu’il explique au magazine Complex à qui il accorde un long entretien, dans lequel il parle de sa foi et de sa rencontre avec Jésus.
 
« Je suis fatigué de porter un masque et de faire le spectacle pour les gens. Je veux être moi-même et s’ils ne m’aiment pas, ils ne m’aiment pas. J’avance. Je peux juste avoir confiance : c’est sous le contrôle de Dieu. C’est ce qui m’intéresse désormais », confie le tout jeune adulte, apparemment blessé d’avoir été propulsé très jeune en haut de la scène.
 

Pour Justin Bieber, la foi en Dieu est moins absurde que d’imaginer un Big Bang

 
Il explique ce retour à Dieu : « La science est très logique. Alors j’ai commencé à penser – attendez, le « Big Bang ». Il est plus difficile de croire que c’est un « Big Bang » qui a créé tout cela que de penser qu’il y a un Dieu. Imaginez que vous mettiez de l’or dans une boite, que vous secouiez la boîte et qu’il en ressorte une Rolex. Présenté ainsi, on voit bien l’absurdité. ».
 
Plus tard dans l’entretien, après avoir critiqué des chrétiens parfois trop légalistes, Justin Bieber revient sur sa relation personnelle à Jésus : « Personnellement, j’aime Jésus, et ce qui m’a sauvé. Je veux partager ce que je traverse, ce que je ressens et je ne pense pas que cela devrait être frappé d’ostracisme ».
 
Ces dernières années, Justin Bieber a régulièrement eu des démêlées avec la police, et la presse était friande de ses multiples soirées peu convenables… Le jeune homme semble heureux de tourner la page : « Je me sens mieux et plus libre maintenant que je sais ce que je peux faire et ce que je ne peux pas faire (…) Je vais utiliser ma voix pour une raison (…) Je veux honnêtement vivre comme Jésus (…) Il est mort pour nos péchés. Parfois, quand je n’ai pas envie de faire quelque chose que je sais être bien, je me souviens [de Jésus], je suis presque certain qu’Il n’avait pas envie d’aller sur la Croix y mourir (…) ».
 

Justin Bieber veut vivre comme Jésus et être aimé parce qu’il est « un type bien »

 
Alors que le journaliste lui demande ensuite pourquoi il ne garde pas cette foi pour lui, pourquoi il ressent ce besoin d’en parler, Justin Bieber répond : « C’est comme une petite amie. Si j’ai une merveilleuse, magnifique petite amie, je vais vouloir la montrer et dire aux gens que cette fille est la meilleure. Je ne vais pas la tromper parce qu’elle est la meilleure. C’est la même chose avec Dieu (…) Je vais faire cela parce qu’Il m’aime. Je vais faire cela parce qu’Il est incroyable. Non parce que je dois le faire, mais parce que je veux le faire ».
 
La jeune star reconnaît que ses parents ou ses amis ne pouvaient lui donner tout ce dont il avait besoin, « il manquait quelque chose », confie-t-il.
 
Pendant sa période de rébellion, Justin Bieber avait l’habitude de dire qu’il se sentait invincible. Le journaliste lui demande donc si sa foi est une nouvelle forme d’invincibilité. « Oui, de manière différente. Je me sens invincible parce que rien n’est plus grand que Dieu. Si Dieu est avec moi, qui peut être contre moi ? »
 
Avant de conclure, le jeune homme épuisé de ses années de débauche livre un secret qui pourrait passer inaperçu mais qui révèle pourtant le malaise d’une génération entière : « Je veux être aimé parce que je suis un type bien ». Une gifle cinglante au relativisme ambiant.
 

Béatrice Romée