fbpx

Kim Jong-un a donné l’ordre aux travailleurs nord-coréens en Chine de revenir au pays

Kim Jong un ordre travailleurs nord coréens Chine revenir pays
 
Selon la presse sud-coréenne, 30.000 Nord-coréens seraient concernés, qui travaillent actuellement en Chine pour le plus grand bénéfice du régime communiste à travers les fonds renvoyés chez eux.
 
Le ministère du commerce chinois a ordonné la fermeture de toutes les entreprises nord-coréennes en Chine d’ici à quelques mois, en même temps que le renouvellement des permis de séjour est devenu quasi impossible alors que Pékin cherche à se mettre en accord avec le programme de sanctions déterminées par l’ONU.
 
L’immense majorité des travailleurs nord-coréens en Chine travaillent comme ouvriers dans des usines où ils ont souvent un statut de quasi esclaves, la part la plus importante de leurs revenus étant directement versée à Pyongyang, et ce dans le cadre d’une vieille complicité entre Pékin et Kim Jong-un. Leurs conditions de travail sont également réputées déplorables.
 
Si la Chine se distance désormais de la Corée du Nord, on peut supposer que c’est notamment sous la pression de l’administration de Donald Trump.