fbpx

Laïcité positive à Delta, Colorado, USA : Littérature sataniste au collège

Littérature sataniste Collège Delta Colorado USA
 
Une expérience de laïcité positive vient d’être imposée au collège et au lycée du district de Delta, dans le Colorado, aux USA : pour répondre à une distribution de bibles, les athées et libres penseurs ont exigé de la littérature sataniste à la bibliothèque de l’établissement.
 
L’adjoint au proviseur du collège et lycée du district de Delta, dans le Colorado (USA), Kurt Clay, explique :
 
« Nous avons procédé à une distribution de la bible des Gédéons en décembre dernier, ce qui nous a été reproché par l’association [maçonnique] locale des libres penseurs, qui ont exigé que soit mis à disposition des élèves de la littérature athée et sataniste. Nous avons dû obtempérer, c’est la loi, nous ne pouvons pas faire de discrimination. »
 
Le processus à suivre par les établissements scolaires du Colorado est invariable : si l’on met à la disposition des livres et brochures ayant un contenu religieux, par exemple des journaux scouts, alors, suivant le principe de la laïcité positive qui garantit à toutes les croyances le même respect et le même accueil, on doit aussi placer à la bibliothèque, consultable par qui le souhaite, de la littérature sataniste. Les seules exceptions à l’obligation de mise à disposition sont la publicité commerciale, la propagande électorale, les appels à la violence et au meurtre, la pornographie.
 
Les athées et libres-penseurs de Delta, Colorado, USA, de leur côté, entendent faire respecter la « liberté d’expression ». Ann Landman, la patronne de l’association pour l’ouest du Colorado, se réjouit :
 
« Les élèves viennent de recevoir une leçon de loi fédérale et de constitution américaine, et en plus, ils pourront bénéficier d’une autre façon de penser. »
 
Ils ne se cachent pas toutefois d’avoir mené cette campagne pour changer les mentalités et obtenir « une séparation de l’Ecole et de la religion ». Et la manœuvre a porté puisque Kurt Clay, l’adjoint au proviseur a décidé de retirer de l’école « tout le matériel relatif aux religions ou aux croyances ». Outre que l’on se demande comment il s’y prendra, il est instructif de considérer comment l’utilisation de la loi fédérale et la peur de discriminer aboutissent à la distribution par l’école de littérature sataniste aux élèves de collège et de lycée. Car, à côté de brochures « simplement » anti-chrétiennes, du genre Top 10 Public School State-Church Violations and How to Stop Them, (Classement des dix violations les plus voyantes par l’Eglise de la loi dans les Public Schools ) ou What’s Wrong with the Ten Commandments? (Qu’est-ce qui ne va pas avec les dix commandements ? , on trouve tout de même de vraies perles satanistes comme The Satanic Children’s Big Book of Activities , le grand livre sataniste des enfants. Un programme sans ambiguïté, qui illustre ce que l’on savait déjà : à savoir que la laïcité positive, comme son grand frère le laïcisme, est une machine antichrétienne.
 

Pauline Mille.