fbpx

Le chiffre : 300%

maladie de Crohn pilule contraceptive
 
C’est l’augmentation du risque de contracter la maladie de Crohn que présente une femme qui prend une pilule contraceptive par rapport à une femme qui ne la prend pas. Une nouvelle étude américaine révèle que l’explosion du nombre de cas de patientes atteintes par la maladie de Crohn ces dernières années, correspond à l’introduction et à la banalisation de l’usage de la pilule contraceptive depuis les années 1960.
 
La maladie de Crohn est une infection incurable du système digestif, caractérisée par des douleurs abdominales, des diarrhées sévères, de la fièvre, de la fatigue, des pertes de poids et des symptômes de malnutrition.
 
C’est en étudiant les cas de 130.000 américaines que le gastro-entérologue de Harvard, le docteur Khalili a constaté que les femmes qui prenaient la pilule avaient 300% plus de risques de développer cette maladie.