fbpx

Menacée par l’Etat islamique, la bloggeuse Pamela Geller refuse de vivre cachée

La militante de la liberté d’expression et bloggeuse Pamela Geller, cible initiale de l’attentat commis par des djihadistes contre la police de Boston, a affirmé qu’elle refusait de vivre cachée après qu’un sympathisant de l’Etat islamique a indiqué son adresse sur Twitter et appelé à la tuer.
 
« Je suis une personne libre et je me bats pour la liberté », a-t-elle déclaré dans un entretien accordé à CBS : « La dernière chose que je ferai sera de vivre cachée ».
 
Pamela Geller a ajouté qu’elle avait une sécurité suffisante, pour laquelle elle paie 30.000 dollars par mois…