fbpx

DRAME Money Monster ♠


 
Money Monster, c’est-à-dire à peu près le Monstre de l’Argent, est le nom d’une émission télévisée fictive, bien que très inspirée de programmes réels aux Etats-Unis. Un animateur, après avoir débuté son émission par un numéro de clown, littéralement costumé, différent chaque soir, donne des conseils financiers. Ils sont souvent spécifiquement boursiers, ou de façon générale traitent d’investissements dans des entreprises, vraisemblablement via le marché obligataire. L’équivalent en France, C’est votre argent, sur BFM-Business, animée par Marc Fiorentino, s’avère d’une sobriété exemplaire en comparaison, ce qui est tout dire. Les dix premières minutes, qui présentent l’émission, ainsi que le personnel qui la réalise, présentent un réel intérêt.
 
Mais après cette introduction, toute la suite, le cœur du propos, n’est absolument plus crédible. Que penser de la prise en otage du plateau, en premier lieu de l’animateur, au cours d’une émission en direct de Money Monster, sous l’œil des caméras, en diffusion mondiale permanente ? Il est pourtant évident que l’émission serait instantanément coupée malgré les menaces de l’énergumène, soit par la régie de l’émission, soit par celle de la chaîne. Il y a des consignes, des procédures, et elles seraient appliquées. Le spectateur est perdu dès la fin du premier quart d’heure, et jamais retrouvé.
 
Qui est ce terroriste ? Un travailleur blanc pauvre, qui avait misé toutes ses économies sur un conseil d’investissement de Money Monster ; il a tout perdu, les actions de la société ne valant presque plus rien deux mois plus tard. Qu’est-il arrivé à cette société ? A-t-elle perdu un peu moins d’un milliard de dollars suite à une simple erreur du programme informatique ? Cette explication est hautement improbable, sinon impossible. Le patron est-il parti avec la caisse, ou une bonne partie de son contenu ? L’entreprise dément. Toutefois, il reste longtemps introuvable, ce qui est suspect. On ne donnera surtout pas le fin mot de l’histoire, mais il sera décevant.
 

Money Monster sombre rapidement dans le ridicule

 
Quant au terroriste, il est à l’évidence suicidaire, et stupide. Sa compagne, retrouvée par la police, le lui assène franchement : un travailleur modeste ne place pas toutes ses économies dans un investissement spéculatif !
 
Le présentateur, le cœur de son équipe, et le terroriste finissent par sympathiser et coopérer. La population de New York sort dans les rues pour soutenir la victime d’une entreprise malhonnête. Tout cela est de moins en moins crédible. Les consciences endormies des uns et des autres se révoltent, de manière franchement artificielle. Et le final s’avèrera complètement grotesque.
 
Quelle est la morale du film ? Il s’agit pour la réalisatrice engagée Jodie Foster comme pour l’acteur principal George Clooney – dans le rôle du présentateur –, progressiste très connu, de réaliser un brûlot anticapitaliste. Il est manqué, car Money Monster sombre rapidement dans le ridicule, et s’y enfonce toujours plus.
 

Hector Jovien

 
Money Monster Drame film