fbpx

La mosquée de Lunel refuse de condamner les départs au djihad

La préfecture et la fédération socialiste de l’Hérault ont dénoncé samedi des propos du président de l’Union des musulmans de Lunel, Lahoucine Goumri, qui a notamment refusé de condamner le départ de jeunes Lunellois pour le djihad alors que six d’entre eux sont morts en Irak et en Syrie.
 

Ce dernier a déclaré : « Pourquoi condamner ces jeunes qui sont partis au nom d’une injustice en Syrie et pas ces Français qui sont partis et ont tué des bébés palestiniens avec Tsahal l’été dernier ? » (…) « Pourquoi est-ce qu’une mosquée condamnerait, alors que les autres religions ne le font pas ? » avant d’ajouter sans plus d’explication : « la plus grosse filière djihadiste, c’est François Hollande ».