fbpx

Etats-Unis : le New Hampshire voudrait utiliser or et argent pour contrer le monopole de la Federal Reserve

Etats-Unis : le New Hampshire voudrait utiliser or et argent pour contrer le monopole de la Federal Reserve
 
Le pouvoir législatif de l’Etat américain du New Hampshire travaille actuellement sur une loi qui permettrait de faire de l’or et de l’argent des monnaies légales dans l’Etat. Rédigée par le spécialiste constitutionnel Edwin Vieira, cette loi a pour but de réduire la dépendance de l’Etat du New Hampshire à l’égard de la Réserve fédérale des Etats-Unis dans un premier temps, avant d’acquérir une indépendance totale vis-à-vis de la banque centrale américaine, aujourd’hui en situation de monopole.
 
« L’idée est d’utiliser l’Etat pour amorcer une première transition et de la développer systématiquement mais relativement lentement de manière à équilibrer le marché en fonction de cette nouvelle monnaie. Nous ne voulons pas changer le système en une nuit – ce qui engendrerait le chaos. Nous voulons introduire l’or en petite quantité dans les revenus de l’Etat, par une taxe par exemple », expliquent les rédacteurs de la proposition de loi.
 

Le New Hampshire voudrait commencer à prélever la taxe sur le tabac en or

 
Le New Hampshire a une taxe sur le tabac. Elle représente 7 à 9 % du revenu total de l’Etat. Une bonne somme pour commencer : assez faible pour n’effrayer personne, mais assez importante pour acquérir un volume suffisant et commencer à intégrer l’or et l’argent dans le système monétaire de l’Etat.
 
Les assujettis à cette taxe, les distributeurs de tabac en l’occurrence, devront donc régler leurs taxes en or.
 
La démarche graduelle fait suite au refus opposé par le trésorier de l’Etat à la proposition initiale, qui prévoyait d’établir l’or comme monnaie unique dans l’Etat. Il avait émis trois objections : la loi ne prévoyait pas de lieu de stockage sûr de l’or, le coût des employés de l’Etat serait énorme, tout comme le coût de la mise en œuvre du système.
 

Utiliser l’or et l’argent pour contrer l’actuel monopole de la Réserve fédérale sur la monnaie des Etats-Unis

 
Trois objections auxquelles les porteurs de la loi sont prêts à répondre, notamment en mettant en place des échanges d’or par voie électronique.
 
Mais il est évident qu’une telle proposition, qui vise à restaurer la souveraineté d’un Etat conformément à la Constitution, ne peut laisser l’Etat fédéral totalitaire indifférent et qu’aucune décision de justice ne viendra soutenir pareil bouleversement. Ce serait pourtant la seule solution pour retrouver un argent sain qui ne soit pas une pure création ex nihilo de la Réserve fédérale et de respecter ainsi la Constitution américaine.
 
Mais qui se soucie encore de la Constitution américaine aux Etats-Unis ? Le peuple sans doute, les élites certainement pas, et la « Fed » encore moins, très attachée à préserver son monopole.
 

Béatrice Romée