fbpx

Deux nouveau-nés noyés parce que l’avortement coûte trop cher

La venue devant la justice d’une affaire révèle le cas de Melissa Schrae Bowen qui a noyé deux nouveau-nés, en 2007 et 2011, après avoir caché ses grossesses : elle affirme n’avoir pas eu assez d’argent pour obtenir un avortement, mais considère ces infanticides comme analogues à une « IVG » légale. De fait, ils le sont. Et ce type d’infanticide est plus en plus fréquent. L’avortement légalisé va de pair avec la perte du sens de ce qu’est un être humain.