fbpx

Le pape nomme un archevêque ultra-progressiste à Chicago

pape nomme archevêque ultra-progressiste Chicago
 
Le pape François a annoncé samedi la nomination d’un nouvel archevêque pour la ville de Chicago, un prélat que personne n’attendait à ce poste et qui est bien connu des cercles pro-vie américains pour être celui qui avait ordonné à ses prêtres de ne pas participer aux veillées de prières des « 40 jours pour la vie »…
 
Monseigneur Blaise Cupich (on prononce : Soupitche) est en effet connu pour être progressiste sur le plan religieux et au centre-gauche sur le plan politique.
 
La nomination de cet évêque, actuel responsable du diocèse de Spokane de Washington, au troisième siège le plus important des Etats-Unis signe les priorités du pape François pour la direction que devrait prendre l’Eglise américaine.
 
Monseigneur Blaise Cupich vient de donner une interview à un journal de Chicago le week-end dernier dans lequel il a affirmé qu’il acceptait de donner la communion aux politiciens pro-avortement ou à une personne portant un pin’s en faveur du « mariage » homosexuel : « S’ils sont dans l’église, qu’ils attendent d’écouter la parole de Dieu, qu’ils sont ouverts à l’appel du Christ à la reconversion pour chacun d’entre nous, alors ça me suffit », avait-il déclaré.
 

Un cardinal-archevêque ultra-progressiste au prochain conclave ?

 
Ce nouvel archevêque prendra ses fonctions le 18 novembre prochain et remplacera le cardinal Francis George, « ratzingerien » attaché à la défense de l’orthodoxie catholique. Ce dernier souffre d’un cancer et, avec ses 77 ans, a atteint l’âge de la retraite. A noter que l’archevêque de Chicago est habituellement sacré cardinal. Mgr Cupich pourrait bien avoir le droit de vote lors du prochain conclave.