fbpx

Les people se bouffent le foie pour Gaza

Les people se bouffent le foie pour Gaza

 
Gaza sème la zizanie dans le Show bizz, avec les bombardements israéliens et les roquettes du Hamas qui ne sont pas vus de la même façon par tout le monde. Et pas seulement en France, où Patrick Bruel a dû démentir qu’il donnait aux bonnes œuvres de Tsahal. Par exemple, le comédien anglais Russell Brand a traité Sean Hannity de terroriste, et celui-ci lui a renvoyé du « acteur de série D ». Zayn Malik, du groupe britannique One Direction, a lancé un tweet de soutien à la Palestine. Il a été retweeté trois cent mille fois, mais beaucoup de fans ont demandé à la star de l’effacer, arguant que nul ne peut, s’il n’habite Israël, formuler de telles opinions.
D’autre part, plus de cent artistes espagnols, dont Penelope Cruz et son mari Javier Bardem ont signé une lettre ouverte où les bombardements israéliens sont décrits comme un génocide. Le père d’Angelina Jolie, Jon Voight, les a promptement accusés de répandre l’antisémitisme.
Enfin, le ton est monté quand la chanteuse Rihanna et l’actrice Selena Gomez sont montées, elles, au créneau, pour défendre la cause palestinienne. L’ancienne star Joan Rivers, qui est une descendante de juifs russes et une bruyante inconditionnelle d’Israël, a quitté son institut de lifting pour griffer ses rivales qui ont le malheur d’avoir soixante ans de moins qu’elle. Selon elle, Rihanna serait « belle, mais n’aurait pas inventé l’eau chaude », et Selena ne sait « probablement pas épeler Palestine ». Qui disait que le Show bizz n’est pas fait pour la politique – ni l’amitié sincère entre femmes ?