fbpx

Argentine : une autre personne se trouvait dans l’appartement d’Alberto Nisman quand il est mort

Des experts en médecine légale ont annoncé qu’ils avaient trouvé les traces de l’ADN d’une seconde personne dans l’appartement du procureur Alberto Nisman, retrouvé mort dans son appartement le mois dernier. Quelques jours plus tôt, l’homme avait accusé la présidente argentine d’avoir libéré les Iraniens à l’origine de l’attentat de 1994.